À la recherche du Poirier des Jésuites

C’est mon intérêt profond pour le développement des communautés qui m’a inspiré à réaliser mon projet intitulé À la recherche du Poirier des Jésuites. Par le biais des principes du mouvement Communauté en santé, j’ai exploré le Quartier Sandwich et ses environs ainsi que le sud-ouest de l’Ontario en accordant une attention particulière à leurs aspects historiques, naturels, architecturaux et socioculturels.

L’un des principes fondamentaux du mouvement Communauté en santé consiste à prendre en considération le caractère historique d’un voisinage lorsque celui-ci subit un renouvellement. D’ailleurs, le Quartier Sandwich a une histoire importante étant donné qu’il est situé sur les terres ancestrales du peuple Anishinaabé. Ce fut aussi où se trouvait la plus ancienne communauté francophone à l’ouest du Québec ainsi que l’un des débarcadères les plus importants du chemin de fer clandestin. Aujourd’hui, Sandwich un quartier multiculturel.

On dit que le Poirier des Jésuites avait été amené ici par les Jésuites au début du 18e siècle. Bien que les poiriers peuplaient autrefois la région et ornaient les rives de Détroit, ceux-ci sont maintenant rares.

Ils en sont venus à symboliser la persévérance et l’endurance, en parallèle aux efforts continus de Sandwich Town à renouveler le quartier et améliorer la qualité de vie de ses citoyens. Ce corpus d’œuvres comprend des dessins de techniques mixtes ainsi que des collages sur papier et toile dans lesquels y sont incorporés du tissu et des photographies personnelles. Du texte – plus précisément des extraits du disque Vieilles chansons du Détroit – est d’ailleurs inséré dans certaines œuvres. Les chansons furent recueillies et interprétées par Dr. Marcel Bénéteau, professeur en ethnologie et folklore.

.

Crédit Photo: Sasha Opeiko

.

Je tiens à remercier le Conseil des arts de l’Ontario pour son soutien financier.