Démarche

Je suis une artiste francophone-métis de Windsor, Ontario, et qui s’intéresse principalement à la pensée écologique, c’est-à-dire aux théories reliées aux divers environnements historiques, naturels, architecturaux et socioculturels. En utilisant cette approche, j’explore la vie des communautés de manière artistique. Je me penche notamment sur le quartier Sandwich, qui à l’origine fut le territoire du peuple autochtone Anishinaabé ainsi que la plus ancienne communauté française à l’ouest du Québec, qui a dû relever plusieurs défis afin de sauvegarder sa vie communautaire.

Par le biais de techniques mixtes, peintures, photographies, collages, interventions, actions et collaborations, je crée des espaces qui interpellent les spectateurs et résidents du quartier afin de réfléchir sur le développement communautaire. Ainsi, c’est au travers de mon identité culturelle que mon travail évolue.

Dans le cadre de mes recherches, j’explore divers thèmes, tels que l’histoire des francophones et des autochtones, le travail sous-évalué des femmes, la justice sociale et le chemin de fer clandestin. Dans certains cas, mon travail prend forme au travers d’un processus créatif personnel, tandis que dans d’autres, cela se fait de manière collaborative afin de souligner le contexte social et ses enjeux, tel que dans mon projet bilingue intitulé Le quartier Sandwich : À cœur ouvert (2020).

Somme toute, le but sous-jacent de mon travail est d’encourager la réflexion et la discussion sur le développement des communautés existantes et futures.